Passer au contenu.

Lauren Woolstencroft

Le long parcours de l’enfant chérie des Jeux Paralympiques d’hiver.
Date de naissance nov. 24, 1981
Ville Banff, Alberta, Canada
Sport Ski alpin paralympique
Jeux Paralympiques d’hiver 2002, 2006, 2010

RÉUSSIR L’IMPOSSIBLE

Lauren est née sans avant-bras gauche et sans jambes sous les genoux, mais cela ne l’a pas empêchée de développer une passion pour le sport. Elle a fait ses débuts sur les pistes en amateur le week-end avec son père, passionné de ski, ce qui est rapidement devenu une vocation pour cette athlète en herbe. Malgré de terribles difficultés et revers, Lauren a intégré l’équipe de ski alpin handisport d’Alberta à l’âge de 14 ans.

« Quand j’ai commencé la compétition, je pensais vraiment que grimper sur la plus haute marche du podium relevait de l’impossible. Mais grâce à des années d’entraînement, de travail acharné et au soutien d’une équipe exceptionnelle, j’ai réussi à décrocher dix médailles aux Jeux Paralympiques. »


Début de citation Si je pouvais décrire mon parcours aux Jeux Paralympiques en un mot, je dirais détermination. Fin de citation

Lauren n’a jamais cessé de relever les défis qui semblaient impossible, une descente de piste à la fois. Lorsqu’elle faisait partie de l’équipe de ski alpin handisport canadienne, Lauren est devenue l’une des skieuses handisport les plus titrées au monde. Elle a remporté 10 médailles (8 médailles d’or, 1 médaille d’argent et 1 médaille de bronze) pour l’équipe du Canada aux Jeux Paralympiques d’hiver.

Quand elle a annoncé son départ à la retraite en 2010, Lauren a expliqué qu’elle voulait que les gens se souviennent d’elle comme d’une athlète qui avait dû faire face à de nombreux défis et les avait surmontés pour réussir.

Étude du site

Après avoir vu ce contenu, voyez-vous Toyota devenir une entreprise de mobilité ?

Je vous remercie.